Skip to main content

Posts

Showing posts from January, 2006

Travel-proof Cake à la marmelade / Nigel Slater's marmelade cake

In English soon!

Après la bûche à la marmelade, voici le cake à la marmelade. Mais cette fois-ci, c'est pas de moi, c'est de Nigel ("we're only making plans for...Ni-gel!") Slater, un homme de goût qui partage son année gourmande avec qui veut bien lire son dernier livre (en anglais The Kitchen Diaries), qui a une chronique dans l'Observer et qui répond aux mails qu'on lui envoie, si, si je peux le prouver, même si vous allez penser de moi que je suis une groupie.
J'aime amener des gâteaux avec moi quand je pars en week-end chez des amis ou dans la famille, mais tout gâteau ne voyage pas au mieux. Oubliés, les beaux gâteaux fourrés de Nigella, les tartes aux fruits qui coulent et les cheesecakes tremblotants! Le gâteau de voyage par excellence, c'est le cake. Il se tient bien dans son moule, supporte en général d'être préparé la veille (c'est même souvent recommandable) et prend un minimum de place dans les bagages.
J'aime bien le cake au…

Soupe mytho, non, maso, ah non, miso! /Miso soup for beginners

Je vais faire une confession : je n'y connais presque rien en cuisine japonaise. Oui, j'ai testé les sushis et les brochettes yakitori dans ma jeunesse dans les petits restos près du Luxembourg à Paris. Mais bon, il n'est pas encore né celui qui me refera manger du tofu, quant au poisson, j'ai déjà parfois du mal quand il est cuit, alors cru... et puis les brochettes à la vache qui rit, c'est pas le summum de l'art culinaire non plus. Non, je ne connais pas encore la bonne cuisine japonaise (et je sais qu'elle existe).
Mais hier, mes pas m'ont guidée vers la petite épicerie bio de la ville, à la recherche de gourmandises "santé" dont parlais certains blogueurs (pâte de noisettes confites, farine de châtaignes pour faire la galette de Cléa...) et finalement, je me suis retrouvée avec du tahin équitable, de la pâte miso rouge fabriquée en France et de l'agar-agar.
Alors, après avoir recherché (sur le net, car chez moi, point de cookbook japona…

Hommage

Cléa, nous pensons à toi et à ta famille.



Photo prise par Pierre Chapoutot

Débauche de photos! Nonnettes à la cannelle et à la cardamome / Photos galore! Cinnamon buns

(oui, je me suis un peu laissée aller avec l'appareil photos, en même temps, j'expérimente et je trouve les résultats encourageants)

Nonnettes, nonnettes, quel joli nom pour ces petits pains briochés parfumés à la cannelle préparés traditionnellement dans les pays scandinaves pour le café. Enfin, traduction un peu trompeuse car les nonnettes sont chez nous des petits pains d"épices parfumés à la marmelade et hyper sucrés. Mais quelle poésie!
J'avais déjà essayé ceux de Nigella dans HTBADG, son ouvrage de référence pour la pâtisserie, cuits en escargots dans un moule, les uns sur les autres et d'origine norvégienne. Mais il fallait que j'essaie ceux de Tessa Kiros, car sa mère est finlandaise est elle nous livre sa recette de famille. L'ajout de cardamome dans la pâte est intéressant car les deux épices se marient bien. Un petit délice au goûter ou au petit-déjeûner.


Ingrédients

650g farine
25g de levure de boulanger ou un sachet de levure sèche
100g sucre (j…

Risotto au citron /Lemon risotto -Nigella

Il y a des jours comme ça où on oublie qu'on est au régime pour se faire plaisir. J'aime bien le risotto, mais le Papa pas trop, alors je profite de son absence pour m'en faire un petit à la Nigella, parfumé au citron et au parmesan.
Comme moi avant, beaucoup sont rebutés par le fait que le risotto soit long à cuire et on ne sait jamais trop quand il est vraiment cuit et quand il ne l'est pas assez. J'en ai déjà mangé du affreusement dur et amidonné (preuve qu'il n'était pas cuit) au restaurant :-(, c'est dire que même les professionnels ont du mal, à moins que ce ne soit moi qui soit ignare et exige du risotto que certains qualifieraient de trop cuit (si j'avais des italiques, j'en aurais joué!).
Chez soi, on le fait comme on l'aime, à éviter avec les invités, en plus, ça ne supporte pas d'attendre, ça veut être mangé de suite! Mais une chose est sûre, il faut prendre du vrai riz arborio, et pas du riz rond à desserts (ça m'est arrivé…

Croquants aux noisettes - crunchy hazelnut biscuits

Très tentée par le livre "Pâtisseries maison" de Florence Edelmann, encensé par de nombreux blogueurs contents de ses recettes, je l'ai feuilleté, parcouru, regardé, lu, etc. en librairie et hier, j'ai craqué, vu que son prix est très raisonnable, pas une grande folie (pas le ph 10, quoi!).
C'est un format poche mais épais, près de 200 recettes. Chaque recette a sa page (ou presque) et sa photo. Comme l'auteur(e) est photographe de métier, les photos sont très sympas, les recettes, très nombreuses donc, connues ou un peu moins, terroir ou étrangères. Un bouquin très chouette.
Evidemment, ceux qui me connaissent un peu penseront que je n'avais pas besoin d'un autre livre de pâtisserie, car j'ai déjà, entre autres, Gâteaux de Mamie (dans le même créneau), Pâtisseries du Sud-Ouest, les 13 desserts de Provence, et How to be a Domestic Godess de Nigella), et que la plupart des recettes figurent dans l'un ou l'autre de ces ouvrages. Oui, mais voil…

Du pain pret en moins d'une heure...Waterford soda bread

C'est possible, mais pas du pain traditionnel avec de la levure de boulangerie, non, mais du pain de tradition irlandaise, le soda bread, qui ne tire pas son nom de la limonade mais du bicarbonate de soude qui est l'ingrédient servant à faire lever la pâte. La particularité de ce pain? Il utilise un ingrédient introuvable chez nous: le babeurre, sorte de liquide à mi-chemin entre le lait et le yaourt liquide, très pauvre en matière grasse (0,1%), que certains remplacent par du lait fermenté ou ribot, mais qui supporte très bien une substitution par un mélange yaourt-lait.
Traditionnellement, il était confectionné par les ménagères, orné d'une croix au couteau pour symboliserla Chrétienté mais le monde change et l'Irlande aussi, et je ne pense pas que les jeunes perpétuent la tradition. Il est sensé être conservé hermétiquement pour obtenir une croûte molle et ne se conserve pas très longtemps.
La seule fois où j'ai eu le privilège d'en goûter du fait maison so…

Banane au chocolat pour feignasse...the lazy person's chocolate banana

Tellement lazy qu'elle écrit pas la recette (et ne nettoie même pas un peu l'assiette pour la photo)...
en un mot MIAM! (3,5 points ww)

Histoires de galettes...la suite...Chocolate-filled Galette

Souvenez-vous, juste après l'Epiphanie, je réalisais une galette assez traditionnelle à l'aide de deux pâtes feuilletées pur beurre du commerce et de la recette d'Anne, de Papilles & Pupilles. J'étais plus que contente du résultat peu chargé en beurre et délicieux. Hier, pour un goûter entre copains, j'avais promis une galette, je m'apprêtais à refaire la même mais le matin-même, je suis passée par chez Requia, qui grâce à un titre à 200 lieues des galettes ("Queen of the Dress") m'a attirée par curiosité et quelle surprise de découvrir sa recette de galette au chocolat, ma foi plus qu'appétissante!
Après quelques hésitations, j'optais pour cette dernière, car je n'en ai jamais fait au chocolat et maintenant je peux dire que pendant toute ces années, j'étais dans le noir! Ah ah! Enfin, bien sûr j'exagère, mais c'est vraiment une bonne recette. J'ai failli échanger la poudre d'amandes pour de la noisette pour un e…

Baby-boom, j'y étais!

Voici un extrait d'une page de Libé d'aujourd'hui :

"Le mini baby-boom des années 2000 se poursuit. Sans faiblir. C'est un des principaux enseignements du bilan démographique de la France en 2005, publié mardi matin par l'Insee. Certes, l'augmentation du nombre de naissances n'a rien à voir avec celle de l'après-guerre, mais tout de même, notent les statisticiens: avec 807.400 naissances l'an dernier, le rythme se maintient de façon soutenu et atteint presque le chiffre record de l'année 2000 (808.200). Comme dans le même temps, une mauvaise épidémie de grippe en début d'année a provoqué une augmentation (+3,2%) de la mortalité, explique l'Insee, et que le solde migratoire s'élève à 97.500 personnes, la France compte donc 367.600 personnes de plus qu'il y a un an. Soit 62,9 millions d'habitants, deuxième pays d'Europe derrière l'Allemagne. Ce qu'il faut retenir de ce bilan, point par point, deux jours avant l&…

Tout un fromage (blanc) or Curd cheese soufflé loaf (bilingue)

(scroll down for English)
Décidément inspirée par Keda Black et ses cheesecakes, et avec encore plein de fromage blanc à 0% à terminer, je me suis lancée hier dans une version de son cheesecake soufflé au bleu, voyant qu'il y aurait peu de points au compteur. N'ayant jamais réalisé de soufflé, j'étais un peu inquiète, surtout quand je me suis aperçue au'une partie des blancs d'oeufs n'était pas montée (eh oui, allez demander à un mixer conçu pour plus de 4 litres de battre deux malheureux blancs d'oeufs, c'est comme de rouler en Ferrari dans une zone à 30km/h...), mais pas du tout, il a bien gonflé et n'est pas tellement retombé.
Ma version contient du chèvre et non du bleu, elle est cuite dans un moule à cake et non des moules individuels, c'est du 0% et non de la faisselle (donc, ça rend du jus) et il n'y a pas de croûte au fond (heureusement, à cause du jus). Un plat sain, léger et savoureux, grâce aux pépites de fromage. Je lui ai même don…

Le balti d'agneau pour feignasses

Je ne suis pas entièrement sûre qu'il remplisse le cahier des charges de la recettes spécial feignasses, mais ce curry est facile pour la bonne raison qu'il utilise de la pâte en bocal...chose que je ne fais jamais, oui, mais voilà, je ne connais pas le mélange d'épices spécial balti. J'ai probablement la plupart de ce qu'il faut chez moi, mais je ne sais dans quelles proportions les mettre.
Le balti est un curry qui porte le nom de la petite marmite dans laquelle il était à l'origine préparé et dans laquelle on le sert dans les restaurants Indiens de Birmingham, la patrie du balti si on en croit wikipedia (allez y faire un tour, mais c'est anglais). Il est rare de trouver des restaurants servant le balti ailleurs qu'à Birmingham, c'est probablement quasi-impossible en France. D'où l'intérêt d'utiliser de la pâte en bocal, qui est presque naturelle (en plus des épices et de l'huile, elle contient de la lécithine de soja et des acides …

Cheesecake orangino light et très bon!

Voici enfin une recette light qui tient la route! Elle est tirée du très joli et très bon "Cheesecake" de Keda Black chez Marabout.
C'est un cheesecake sans cuisson et à base de gélatine. C'était la première fois que j'utilisais de la gélatine, mais tout s'est bien passé. D'habitude, j'évite d'utiliser des produits d'origine animale, si ce n'est de la viande ou du poisson, oeufs et beurre. Mais la gélatine permet d'alléger les desserts. La prochaine fois, je tenterai l'agar-agar, mais quelque chose me dit que c'est plus délicat.
Je vous donne la recette du livre, sachant que j'ai utilisé des Graham crackers à la cannelle pour la croûte, ceux traditionnellement utilisés aux Etats-Unis, car des amis sympas m'en ont envoyé! Merci Jesse et Melissa;-)

Le résultat est un gâteau léger, mousseux et qui fond dans la bouche avec le plaisir de savoir qu'il n'est pas riche (dans ma version, 4 points par part (il y a huit parts…

Cookies santé & fashion mais pas terribles

A la recherche d'une recette de biscuits compatibles avec le régime, je n'ai rien trouvé de bien satisfaisant. Soit il y avait de l'édulcorant de cuisson, soit du chocolat (j'adore ça et le risque c'est de manger trop de cookies à la fois, ce qui n'est pas le but recherché), soit des choses bizarroïdes de ce coté de l'Atlantique (du jus de pommes concentré surgelé, peut-être chez Picard, qui sait?). Toute fière de moi, je concote une petite recette dans ma tête, à base de produits sains dispos dans mon placard comme les flocons d'avoine, la farine complète bio, etc. Le but du jeu, c'est de ne pas faire exploser le compteur à points WW. Je me voyais déjà annoncer à qui voudrait bien l'entendre que j'avais LA recette du cookie de régime délicieux, à faire et refaire même après la diète. Pfff, comme toujours ne pas vendre la peau de l'ours... car le résultat est plus que passable. Mangeable quand on est au régime, mais évitable dans les au…

Tatin d'oignons et régime...

...sont compatibles!
Depuis le début de la semaine, je suis au régime. Pas un de ceux des magazines, où il faut manger tel plat, tel jour à tel repas, car qui a envie de faire de la dinde stroganoff le jeudi midi pour un tout seul puis de se remettre à faire de la potée allégée le soir même? J'ai toujours détesté planifier mes menus de toute façon. Pas un régime autour d'un seul aliment non plus (soupe au chou "miracle", yiiik! ou régime de pâtes -j'ai essayé, je ne pouvais plus voir les pâtes en peinture dès le deuxième jour...) trop lassant. Non, sans vouloir leur faire de pub, la méthode des contrôleurs du poids (WW) est la plus souple que je connaisse et elle permet aux gourmands de se faire leur petite popotte en respectant quelques règles de base. La méthode actuelle utilise un système de points : chaque personne se voit attribuer un crédit de points journalier en fonction de son poids de départ, sachant que chaque portion d'aliments vaut un certain nomb…

Variations sur la terrine de Cléa

Régime oblige, j'adapte un peu ma façon de cuisiner aux exigences de la diète. J'avais déjà fait la terrine divine de Cléa, et savais qu'un peu plus de farine et moins d'oeufs pour l'assécher un peu ne lui feraient pas de mal, quitte à lui faire perdre son épithète.

Le potiron a l'avantage d'être un peu sucré sans pour autant avoir de points (donc c'est pas mal en dessert aussi!), par contre, les autres ingrédients font pencher la balance, mais peu importe, avec une tomate en salade sans huile, ça nous a fait un bon petit repas. La cuisson en galette donne un résultat sympa, mais à la sortie du four, la belle épaisseur retombe piteusement...faudrait-il battre les blancs en neige???

Terrine en galette (18 points en tout)

400g de purée de potiron egouttée
2 oeufs
100g de farine
1 cc levure chimique
2 cc d'huile d'olive
70g d'emmental râpé

Mélanger tout les ingrédients et verser la pâte dans un moule à tarte siliconé ou garni de paiper cuisson. Laisser …

Un tour du monde en recettes

Le mois précédent, j'achetai mon dernier livre de cuisine (en date, pas pour toujours! sinon je ne m'appelerai pas cookbook addict...) le quatre-vingtième de ma collec', ce qui me fait éprouver un sentiment mi-figue mi-raisin, car, c'est un beau livre et c'est très satisfaisant d'avoir un nouveau "cookbook", mais ça vire à l'addiction quand même...même si je ne suis pas la seule (aha! mais je ne donnerai pas de nom :-X)

Je promettais d'en parler un peu, alors voilà... c'est un livre format roman (du genre pavé), ce qui est assez étonnant, car il regorge de belles photos et a une mise en page très artistique, qui rappelle les livres anglo-saxons. D'ailleurs, il a été écrit et publié en anglais tout d'abord. J'en ai entendu parler par mes amies de forum qui en faisaient tout un monde, et je l'ai acheté en français après avoir enfin pu le tenir entre mes mains. Son auteur: Tessa Kiros, une femme aux origines multiples (fino-gre…

Derniers plats mijotés avant le régime...

Je l'ai déjà dit, j'aime les petits plats mijotés car ils sont en général vite assemblés et peuvent cuire longtemps (on peut donc les oublier un peu et vaquer à d'autres occupations) et c'est pourquoi j'ai investi dans une cocotte en fonte plutôt sexy à l'automne dernier. Hélas, ils utilisent souvent des morceaux dits "bas", plutôt gras et du vin dans le jus de cuisson. Donc comme j'entame un régime post-grossesse et post-fêtes, je vais devoir y mettre le haut-là et découvrir des plats mijotés light (s'ils existent? des tajines peut-être) sinon ressortir ma poêle grill du placard.

Le week-end dernier, j'en ai fait deux, l'un au hasard, l'autre en suivant la recette trouvée dans superbe livre, mais je la réserve au billet suivant car j'ai déjà un titre en tête...

Au hasard des courses, j'ai vu de la poitrine de porc fraîche et elle m'a fait de l'oeil. Pour elle, j'ai acheté des poireaux, des carottes et sorti un pa…

Histoires de galettes

Il y a plusieurs années de ça, quand j'habitais encore chez mes parents, j'ai fat ma première galette d'après une recette de Femme Actuelle, si mes souvenirs sont bons. Ca paraissait très simple, peu cher comparé à celle du commerce (à Paris, ouille pour le porte-monnaie!). La crème aux noisettes était très bonne (essayez avec des noisettes, ça change tout vous verrez), mais a décidé qu'elle était trop coincée entre les deux pâtes feuilletées et s'est fait la malle à mi-cuisson...ça m'a dégoûtée pour un bon moment de refaire ma galette, malgré les compliments encourageants de mes proches.
Ma deuxième galette, je l'ai faite en Allemagne, car là-bas, impossible d'en trouver. A l'époque, on trouvait aussi difficilement des pâtes feuilletées pré-étalées. Seulement des plaques rectangulaires surgelées (15 sur 8 environ) vendues par 6. Il a donc d'abord fallu les assembler (en superposant les bords car on ne peut trop tripoter sinon le feuilletage meur…

delicious. soutient nos bonnes résolutions!

Merci delicious. En effet, ce numéro reçu à la toute fin décembre mais publié pour février nous encourage à manger plus sain avec son numéro "bien-être" (the feel-good issue in English in ze text).Il y a même un supplément avec des recettes spéciales santé pour savoir quoi manger en cas de rhumes, anémie, cancer, etc.
La recette d'aujourd'hui est incluse dans l'article "thinner dinners" (dîners maigres...ça sonne mieux en anglais, ils ont le sens des titres accrocheurs). La photo a attiré mon oeil, et la recette s'est avérée être à pleurer de simplicité. Du couscous, des carottes et une boîte de pois chiches...pas très funky, mais le tout est pimpé, pardon relevé par des épices et une petite sauce yaourt-menthe qui amènent une touche moyen-orientale à ce petit plat sans prétention.
Franchement, depuis que je connais Jamie (Oliver), j'ai bien compris que le citron et les herbes frais amélioraient grandement les plats. Je n'avais que de la menth…

Endives gratinées à la pancetta et au camembert

D'abord, quelques notes sur le pourquoi du comment de ces ingrédients...
Endives ou chicons, c'est de saison! (Voir ici à Lille) C'est sain et digeste. Bien sûr, on peut ne pas aimer à cause de l'amertume, mais avec une pincée de sucre, ça passe mieux.
La pancetta! Ah, quelle joie de découvrir que le supermarché du coin en a enfin en stock! Après des années passées à la remplacer par des lardons pour les recettes de Jamie et Nigella, me voici enfin capable de cuisiner comme les stars. Il s'agit tout simplement de poitrine de porc roulée sur elle-même et fumée ou non.
Quant au camembert, il s'inscrit dans la semaine que je n'ai pas dédiée au fromage (mais j'aurais pu le faire) mais pendant laquelle je cuisine de facto au fromage, ayant eu la bonne idée avant les fêtes d'acheter un plateau de fromage tout prêt (planche et couteau inclus) avec uniquement des AOC, mais n'ayant pas passé les fêtes chez moi, il faut bien maintenant les liquider avant leu…

les 5

Prawn m'a invitée à répondre à ce questionnaire qui circule sur les blogs.

Les 5 choses que tu aimerais faire avant de mourir :
1) un deuxième bébé
2) voir NYC
3) ouvrir un salon de thé
4) publier un livre (de cuisine bien sûr)
5) gagner au loto

Les 5 choses que tu sais faire
1) parler anglais et allemand
2) le pain
3) acheter des livres de cuisine (fastoche, donnez-moi une librairie et une CB!)
4) chanter faux
5) cuire du riz impeccable (merci Maman!)

Les 5 choses que tu ne sais pas faire
1) être à l'heure
2) être organisée
3) la sauce hollandaise
4) la pâte feuilletée
5) la pâte à choux

Les 5 choses qui t'attirent le plus chez le sexe opposé
pfff, ça dépend
1) le charme
2) l'humour
3) la gentillesse
4) les yeux
5) la vue d'ensemble

Les 5 choses que tu dis le plus souvent (vous allez voir, mon répertoire est varié)
1) pffff
2) bof
3) à quoi bon?
4) miam!
5) ouais

Les 5 personnalités qui te plaisent
1) Jamie Oliver (ouh, quelle surprise!)
2) Nigella Lawson
3) Johnny Depp
4) le chanteur de Coldplay, …

Le pain pour idiots façon Hollywood et la pizza façon Chicago

Dans le dernier delicious. que j'ai eu le privilège de recevoir dans ma boîte aux lettres, héhé, (de toute manière, il est introuvable dans les cent kilomètres à la ronde, que je sache), Paul Hollywood, boulanger de son état, nous livre ses secrets non orthodoxes pour faire du pain.
J'aime faire mon pain et suis toujours une méthode inratable (voir par ici ou par ) mais lui nous invite à "briser" les règles pour obtenir un pain plus savoureux. A savoir, ne pas pré-mélanger la levure et le l'eau, ne pas faire tiédir l'eau, ne pas pétrir de longues minutes, ne pas couvrir ni laisser lever au chaud. Fort intriguée par ses propos, je me décide à suivre ses conseils, même si la recette porte le nom fâcheux de "pain qu'un idiot ne pourrait rater" (idiot-proof white bread). La quantité de sel me fait plutôt peur, mais peu importe car je vais briser les règles, devenir en quelque sorte une rebelle du pâton, une guerrillera du briochin.
Au final, c'…

Les lentilles porte-bonheur et la buche chocolat-caramel

En Italie, on mange des lentilles pour fêter la nouvelle année car elles sont sensées apporter la richesse : leurs petits grains ronds symbolisent autant de pièces d'or. (Voirici pour quelques traditions du Nouvel An) C'est un plat chaud et qui tient bien au corps, idéal par ces frimas. Leur partenaire idéal est le porc salé et/ou fumé, c'est donc pour acheter de bonnes saucisses fumées lorraines que j'ai bravé la foule surexcitée du meilleur boucher de la ville (à mon avis) le 30 décembre, alors que les autres achetaient des pièces de viande plus nobles (rôti de veau, foie gras, etc.). Sans recette! j'ai jeté quelques ingrédients dans ma cocotte en fonte, qui est en passe de devenir ma gamelle favorite (avec le peposo,le ragoût de Nigel Slater).

Saucisses aux lentilles (4 portions)

un mug plein de lentilles vertes
deux mugs et demi d'eau
un demi-oignon haché
deux gousses d'ail entières
trois carottes en rondelles
trois pommes de terre en rondelles
une feuille de …

Bonne Année 2006 : retour sur Noel, bonnes résolutions, meilleurs voeux, etc.

Comme je le disais hier, j'ai fini l'année par une raclette (frottée au vin d'arbois, agrémentée de légumes et dés de dinde fermière grillés), j'ai réussi à faire une petite bûche chocolat caramel, le tout fût arrosé au champagne. Le Papa et moi avons pu trinquer à l'heure fatidique quand les mauvais programmes télé ont fait un break pour compter à rebours. Nous avons ensuite fini la soirée affalés devant des vidéo-clips rock 90's (merci M6 rock), pleins de nostalgie en chantonnant les paroles dont nous nous souvenions (je vous donne dans le désordre quelques noms pour voir si on a le même âge : the Offspring, Nirvana, Therapy?, Mr Big, que des tubes rabachés à la radio il y a quelques années de ça).

L'année passée nous a apporté un beau BB et beaucoup de bonheur, des cousins et neveux nouveaux également, une grande tristesse aussi, des soucis, pas mal de nouveaux "cookbooks", de nouveaux amis pas si virtuels que ça. Un blog commencé, abandonné pui…