Skip to main content

Posts

Showing posts from January, 2009

Mijoteuse...gadget ou vraiment utile? Le point

La mijoteuse électrique, ou slow-cooker, ou encore crockpot (une marque), un objet encore assez rare dans nos contrées, a fait son apparition chez moi il y a peu. Depuis, je suis convertie. Mes amies anglo-saxonnes qui en possèdent s'en servent beaucoup, surtout l'hiver, il faut dire, et je me suis laissée tenter pour plusieurs raisons.

1) La mijoteuse permet d'utiliser quelques minutes de temps libre pour préparer son repas à l'avance, par ex. du matin pour le soir, ou du midi pour le soir, voire la veille ou juste quelques heures avant. Si elle est programmable, c'est encore mieux. Super avantage quand on travaille, et/ou qu'on a peu de temps le soir (bains à donner, bébé à coucher, etc.)

2) La cuisson, très douce, permet d'exalter les saveurs. Un bourguignon devient ainsi très aromatique, la viande super tendre, après avoir cuit sur une journée entière (un peu comme après réchauffage le lendemain).

3) On peut faire cuire avec peu de mat.gr. et réaliser tout…

Cake très moelleux à la patate douce et au chocolat blanc

A la demande de ma mère, je me dois de publier la recette de ce cake. On connaît bien le gâteau patate à la Réunion, à base de purée de patates douces (à chair blanche, de préférence), voici un cake où l'on retrouve son bon goût sucré un peu exotique, et le moelleux humide de sa chair (un peu comme un carrot cake, mais le goût de la patate est plus prononcé je trouve). Pour moi, ce cake est super réconfortant, il me rappelle des souvenirs de vacances à la Réunion, et je le préfère encore tiède, donc s'il en reste, je conseille de le conserver au frais et de passer les tranches quelques instants au micro-ondes.

J'ai trouvé cette recette dans le livre Bake, de Rachel Allen, dont j'ai parlé il y a peu de temps ici même. Ce livre contient uniquement des recettes à réaliser au four, sucrées et salées : biscuits, gâteaux simples, plus élaborés, tourtes, quiches, pains, gratins, etc. Une mine d'or. En anglais.

J'ai ajouté des morceaux de chocolat blanc, qui se marie for…

P'tit cake et p'tite salade de saison

Les endives (ici on dit chicons) c'est de saison. Je n'en suis pas super fan, mais enfin, j'essaie de varier un peu ce que je mange en piochant dans les produits actuels. Un de leurs avantages est qu'elle se préparent super vite en salade, idéal quand on est pressé.
Pour accompagner cette petite salade plutôt traditionnelle, un petit cake qui utilisent les mêmes ingrédients (on pourrait aussi mettre de la poire dans la salade, ou de la pomme), et qui, pour une fois, fait mentir mon désamour du sucré-salé, mais s'il y a du bleu quelque part, je suis preneuse de toute façon. La recette du cake est fortement inspirée de Best of Cakes d'Ilona Chovancova chez Marabout, la version plus cheap de Cakes Maison dont j'avais déjà parlé . Plein de bonnes idées pour les cakes, de jolies photos, et moitié prix par rapport à l'édition précédente (ça fait râler un peu).

Cake au bleu

Le livre utilise du roquefort et moitié huile de noix/huile neutre. Les proportions y so…

Now I'm a crockpotter too!

Well, not exactly, because my slow-cooker is a Breville, not a Crockpot brand name.

After hearing from my friends how useful and time-saving a slow-cooker (SC) is, I decided after some consideration to go out and buy one. Around these parts, SC aren't very popular. If you want to slow-cook something (mijoter), you use a cocotte, that is, a Le Creuset. But with globalization and all that, it is possible to buy one, whether online or in town. (For people in Luxembourg, there is one in Auchan, Darty will order one for you, but the very helpful and friendly people at the Singer shop on Avenue Monterey have 3 different models to choose from, like, now.)

I chose my Breville because it wasn't absolutely huge (4.3 liters). It's kind of pretty too, in an understated way. OK, not pretty, but not a disgrace to the kitchen either.

Anyway, it has three settings, low for keeping warm, medium and high. It isn't automatic but since I hardly ever leave the house for long stretches of time…

Le meilleur de 2008

Il y a des années où l'on a l'impression que rien ne se passe, qu'on vieillit lentement sans rien produire, qu'on existe tout simplement, et ce n'est déjà pas si mal quand on y pense. Et puis il y a des années riches en événements, qui passent à toute vitesse et vous apportent mille choses.

2008 fût pour moi l'une de ces années. Une grossesse assez paisible, malgré 2-3 alarmes, un projet de livre qui a abouti, suivi par le bébé (le plus beau du monde bis), précédée de sa cousine, elle aussi ma foi fort jolie. Un décès dans la famille, comme si la vie souhaitait nous rappeler parfois que tout n'est pas rose... et une promesse de mariage pour 2009, cette fois-ci, c'est décidé pour de bon, il ne manque plus que la date. Ai-je oublié quelque chose? (ce serait la faute au manque de sommeil)

Côté blog, c'est l'une de mes années les moins prolifiques (ce blog a plus de trois ans maintenant) en terme de billets publiés, mais une année pendant laquelle j&#…