Sunday, May 30, 2010

Marinières

Lors de mon week-end à Paris, j'ai acheté du jersey rayé pour me faire une marinière. J'ai dû ensuite attendre impatiemment que mes nouveaux livres de coutre japonais  arrivent contenant un patron de T-shirt. J'aurais pû utiliser un  vieux t-shirt pour tracer le patron, mais j'étais un peu nerveuse à l'idée de coudre du jersey, je voulais donc mettre toutes les chances de mon côté. En plus, depuis les manteaux, j'ai eu une petite série d'échecs qui m'a laissé un manque de confiance en moi.

When I was in Paris, I picked up some stripey knit to make myself a marinière, or stripey tee. Then I impatiently waited for my new Japanese craft books to arrive with the pattern for the shirt. I sure could have used an old tee to trace a pattern but I was already nervous about sewing knit, I wanted to make things right, or as right as possible. I must confess to a small series of disappointing projects since the jackets that left me somewhat insecure.


J'adore les livres de coutre japonais. Ils sont francophiles et n'ont pas honte, et pourtant ils sont élégants sans forcer. Le patron pour la marinière est vraiment simple, trois morceaux pour le devant, le derrière et les manches. J'ai tracé une taille L,  et vérifié que ca allait avec un de mes t shirts, ce qui correspond à un M ici.

I love Japanese craft books. They seem so unashamedly francophile and yet so simply, effortlessly stylish. The pattern for the t-shirt is really straightforward, three simple pieces, front, back and sleeve. I traced a size L and checked against one of my nicely shaped shirts for the size and it was all good. A size L makes a European M.


Je suis super contente du résultat, elle tombe bien, ni trop serrée, ni trop large, et comme j'ai ajouté un peu de longueur, pas trop courte. J'avais peur que le tissu soit trop fluide et collant mais le résultat est très agréable à porter. (Sur la photo, je n'ai pas encore fait l'ourlet des manches et du bas.)
I was pretty chuffed with the result as the shirt fits perfectly, not too tight, not too baggy, and because I added a bit of length, not too short. The fabric seemed a bit too fluid and clingy at first but after sewing and wearing, it has just the right body. (On the picture, I haven't yet hemmed the sleeves and shirt.)


En vérité, j'étais un peu dégoûtée de la quantité de tissu nécessaire pour un t-shirt, pas vraiment économique, même si ce le but n'était pas de faire des économies. Au final, je suis contente car j'ai pu découper une marinière bébé pour Alma dans les chutes, taille 90 du livre soit environ 2A. Et elle était très rapide à coudre. Ne reste plus qu'à ajouter des boutons pression.
I was a bit appalled at the amount needed for one adult shirt, meaning I wasn't really saving money by sewing my own, not that it was my first motivation, but still. In the end, I am satisfied because I was able to cut a baby T for Alma, size 90 or 2 Y, out of the leftover bits. And sewing it was so quick too, I just needed to add a couple of pressure buttons.

Friday, May 07, 2010

En rentrant de l'hôpital -Back from the hospital

Après trois jours de calvaire à l'hôpital pour enfants, quel soulagement de rentrer chez soi, l'infection du bébé sous contrôle et de pouvoir cuisiner de la vraie nourriture.

After three nightmarish days in the children's hospital, what a relief to come home and have the baby's infection under control and cook proper food.


Ne vous méprenez pas, la bouffe dans cet hôpital n'est pas mauvaise pour de la cantine, mais elle manque terriblement de fruits et légumes frais, sans parler de chocolat.

Don't get me wrong, I think the food in that hospital is fine, as far as canteen food goes, but a bit short on fresh fruit and veg, and, of course, chocolate.


Donc, je trouvais que  des brownies et de la soupe étaient les aliments idéaux pour se remettre de l'atmosphère étouffante du service pédiatrique. Le service était pourtant neuf et pas déprimant pour un sou, mais les mères se conduisaient comme à l'école, se disputant, ragotant, etc. Triste. Ajoutez à cela la tristess de voir tous ces enfants malades et les soucis d'avoir son propre enfant mal en point.

So I felt that baking some brownies and making a soup was the ideal recovery food from the stifling atmosphere of the paediatric ward. The ward may be new and not drab, mothers behave as if it were school, bickering, gossiping, etc. Sad. Add to that the heartbreak of seeing so many sick kids, and having your own child unwell.


Enfin, il y a tellement de choses pour lesquelles on peut être reconnaissant, comme avoir la santé et les antibiotiques. Sans parler du don de la nature à l'humanité, je veux parler du chocolat, bien sûr.

Still, there are many things to be grateful for, among them good health and antibiotics. And, of course, nature's gift to mankind, chocolate.




La recette de brownies est  celle de David Lebovitz. J'ai utilisé du Cozido, de la confiture de lait en boîte. La seule que j'ai jamais vue vient du supermarché portugais, sinon, j'en ai déjà fait en mettant des boîtes de lait concentré sucré dans mon autocuiseur, ce qui est un peu effrayant -il faut prendre des boîtes de la marque du supermarché qui marchent mieux que la grande marque avec un N, car elles n'ont pas d'anneau pour les ouvrir.
J'ai laissé la moitié du brownie sans caramel car je me doutais que je serais la seule à aimer. Attention, car la partie sans caramel cuit plus vite, mais enfin, le résultat était quand même délicieux.
J'ai déjà testé plein de recettes de brownies et celle-ci est dans mon top 5. La partie au caramel était incroyablement bonne et réconfortante.

The brownie recipe is this one, from David Lebovitz. I used Cozido, which is caramel condensed milk, or dulce de leche in a tin, the only one I ever saw was in the Portuguese shop, otherwise I've been known to boil tins or plain sweetened condensed milk in my pressure cooker, ooh, scary! And the best results were achieved with supermarket brand ones because they don't have the pull ring and it made a difference somehow. I left half a batch plain because I had a hunch I'd be the only one liking the caramel swirl brownie. It wasn't so clever because the plain brownie part baked quicker than the caramel part, but everything ended up delicious nonetheless.
I have tested many brownie recipe and must say this one is in my top five. The dulce de leche bit was even insanely good and restorative.


La soupe. Elle vient du Leon cookbook (le lien ne vous donne pas la recette, mais ce brownies-là est dans mon top 5 lui aussi, et sans gluten). Rappelez vous de la  soupe du bonheur de Nigella , qui est de la même couleur. Eh bien, cette soupe curcuma amandes chou-fleur a bien plus de goût. Très facile à faire aussi. Le bébé l'a avalé avec gourmandise, la grande n'a fait que se plaindre, pourtant elle n'est ni trop épicée ni  au goût de chou trop prononcé. Elle est bonne pour la santé et une excellente facon de manger du chou-fleur sans trop d'efforts.

Now, the soup. It's from the Leon cookbook in the spring soup sub-chapter (I know the link doesn't give you the recipe, but those Leon brownies are top 5 too and gluten free). If you know Nigella's happiness soup, the colour is similar but this cauliflower turmeric almond soup is much tastier. It was also pretty easy to make. The baby ate it up greedily -the only food she liked at the hospital were the tiny packs of jam, which she ate with a spoon. The big girl moaned about it.
I don't know why : it's not overly spicy or brassica-flavoured, it's creamy and good for you and an easy way to eat cauliflower.

Monday, May 03, 2010

"Marre de préparer les repas!?"


Marre de préparer les repas!? Guide des premiers secours pour bien cuisiner au quotidien de Béatrice Carrot et Véronique Bévierre

Quand on m'a contactée pour me proposer ce livre, j'ai tout de suite dit oui*. D'abord, c'est la première fois, j'avoue que j'étais flattée, ensuite, j'ai pensé que ce livre pourrait m'aider dans mes moments de désespoir culinaire.

La vérité, lecteur, lectrice, c'est que parfois je n'ai pas envie de faire à manger, mais j'ai deux bouches à nourrir qui ne dépendent que de moi. Enfin, même la plus petite sait où trouver les cracottes si vraiment elle meure de faim, ha ha!

Fini, le temps des petits plats mitonnés avec 36 ingrédients, fini les nouvelles recettes testées à la pelle au temps doré du début de la blogosphère où des blogueurs de renom me laissaient des commentaires.

Avec deux enfants en bas âge, dont une n'aimait  pendant longtemps que les coquillettes au beurre et le brocolis vapeur, je baisse parfois les bras dans ma cuisine, à force de faire deux, voire trois services différents.

Profitant de  la German touch, je fais souvent des tartines à mes enfants le soir, car même quand on ne travaille pas à l'extérieur, si on veut jouer avec eux, les amener au square et leur donner le bain, on arrive à 19h en ayant rien préparé et s'il n'y a pas de restes, il faut prier pour avoir encore du pain, à moins de sortir l'arme absolue, le couscous, mais attention à la séance d'aspirateur juste après...
Je n'ai pas honte car depuis la rentrée scolaire, je dois déjà préparer  à manger TOUS les midis.

Revenons au livre, dont le propos est de soulager la pauvre mère de famille et de lui faciliter la tâche de cuisinière. Il propose avec humour de mieux s'organiser pour les courses avec une liste à photocopier et cocher avant d'aller au supermarché. Il propose des menus variés selon les saisons à modifier tout au long de l'année. Et donne les recettes et toutes les variantes possibles pour ne pas se lasser.

Au passage, il tente de nous en apprendre un peu plus sur les pièces de boucherie et les poissons politiquement corrects, et suggère des basiques en équipement pour les plus nuls.

A mon avis, ce livre s'adresse davantage aux familles dont les enfants sont un peu plus grands, puisque les auteures suggèrent de faire remplir des quetionnaires à tous les membres de la famille pour éliminer les aliments détestés -abats, lapin, salsifis, au hasard-  et rechercher les plats préférés de chacun afin de perfectionner le système des menus. Les recettes et les menus me font aussi penser qu'il faut avoir un peu de temps pour les réaliser, difficile quand on doit surveiller les bains des petits. Beaucoup de recettes, si on ne fait pas des menus complets, sont quand même faisables en max. 45 minutes.


Il ne s'agit pas d'un livre de cuisine lambda, mais plutôt d'un guide, on n'y trouve aucune photo et la typo fait penser aux livres "pour les nuls", informatifs mais un peu austères.

Bref, il peut rendre service si on n'y voit plus clair du tout dans l'organisation du quotidien et il peut faciliter la tâche puisque lorsqu'on maîtrise un basique, on peut les varier à souhait.

J'avoue que le format me laisse de glace et que pour moi, la cuisine est en général plus qu'une simple corvée, mais dans mes périodes de désespoir sus-cités, il pourrait me rendre service.



*Ce livre m'a été envoyé à titre d'exemplaire de presse. Plus d'infos sur le site de l'éditeur, avec des fichiers téléchargeables (listes de courses, menus de saisons, etc.)

Saturday, May 01, 2010

Joyeux Premier Mai!

Bonne fête du travail! Le fait que cela tombe un samedi nous fait réfléchir à la valeur du week-end, et avoir une petite pensée pour tous ceux qui, d'habitude, travaillent le samedi.

Happy First of May! Labour Day! May Day! Since it falls on a Saturday this year, it makes us think about the value of the weekend, and spare a thought for those who usually work on a Saturday.

La journée a commencé sous le signe des gaufres, celle-ci garnie, comme vous le voyez, de yaourt maison, de sirop d'agave et de kiwi pour les vitamines. Miam. La recette vient de Apples for Jam, ou Recettes de mon enfance de Tessa Kiros, sauf que j'ai pris de la farine semi-complète et troqué le beurre contre une cuillère à soupe d'huile. Le week-end, souvent, j'ai envie de gaufres, de crêpes/pancakes ou de scones, de quoi plonger les mains dans la farine pour se faire un petit-dèj royal.

The day started under the sign of waffles, this one topped with homemade yogurt, agave syrup and kiwi for vitamins. Yum. The recipe comes from Apples for Jam by Tessa Kiros, except I used semi wholewheat flour (white whole wheat?) and swapped the butter for a tablespoon of oil. I often feel like making waffles, or pancakes or scones at the weekend so I can get my hands all floury and have a breakfast fit for a queen.

Ensuite, j'ai continué sur ma lancée avec une quiche aux asperges, lardons et comté, sur fond de pâte feuilletée du commerce, extra croustillante, ou dans ce genre, plutôt convaincante.
J'ai acheté un petit pot de muguet hier, il sent délicieusement bon. Mariage fait un thé parfumé au muguet et Ladurée un macaron au muguet. Pour ma part, je me contente de son odeur -en plus, attention, le muguet est toxique en vrai, pas en arôme, bien sûr. J'aime aussi les petits bouquets composés par ma poulette.

For lunch, I kept on that track and baked an asparagus, lardons and comté quiche with some extra puffy puff pastry -bought, mind you. 
Yesterday I bought a little lily of the valley, our traditional French May 1st flower, it smells delicious. Mariage make a Lily of the valley tea and Ladurée a Lily macaron. As for me, I prefer smelling it. Beware, it is a toxic flower -not its aroma of course. I also love the cute posies composed my little girl.


Pendant que le four était chaud, j'ai fait une fournée de cowboy cookies vegans, sauf que j'ai pris du lait de vache, donc ils n'étaient pas vegans, sorry. La recette vient de ce livre, une mine d'or- tiens, tiens, le commentaire client est de votre hôtesse elle-même! La particularité des cowboy cookies est qu'ils contiennent un peu de tout, surtout des noix (de pecan), des pépites, des raisins secs parfois, et ici, de la noix de coco râpée. J'en faisais depuis vingt ans sans le savoir, voir ici.


While the oven was still on, I whipped up a batch of vegan cowboy cookies, except they weren't vegan since I used cow milk, sorry. The recipe is from this book , a goldmine for cookie recipes, and look closely, I left a customer review for this one. Cowboy cookies are so called because they contain a mix of things like pecan nuts, chocolate chips, sometimes raisins, and sometimes, like here, coconut. I have been baking them for 20 years without knowing look here.

Ce soir, rebelote avec une autre recette de Tessa, déjà testée plusieurs fois et approuvée.

Tonight I am making another Tessa recipe, which I've already tested and approved many times.

J'espère que votre Premier Mai était aussi relax que le mien!

I hope your May Day was as chilled as mine!