Skip to main content

Posts

Showing posts from December, 2011

Don't look back in anger - Rétrospective 2011

Avec 45 billets publiés, 2011 n'a pas été une année super bloguesque pour moi. Et pour cause, j'ai travaillé 6 mois cette année. Cela m'a pemis, entre autres, de me mettre au bento, une tradition qui me fascine, même si je n'ai pas eu la patience de créer des merveilles (pieuvres en knacki, personnages en fromage et nori, et j'en passe).

Après avoir fait face à l'incompétence, à l'hypocrisie et à la médiocrité - en particulier des chefs, mais pas seulement - qui sévissent dans le monde du travail, me voici de nouveau chez moi avec du temps pour mes filles. Pas si mal finalement.

Vous verrez que cette année j'ai fait, sans m'en rendre compte consciemment, pas mal de recettes japonaises et américaines -étatsuniennes pour être précise- deux pays qui m'intéressent particulièrement pour bon nombre de raisons (pas toutes positives!)

Voici les meilleures recettes de chaque mois :

- en janvier, j'ai fait du 4/4 au fromage frais ou cream cheese poun…

Noël végétarien pour omnivore repu

Que faire quand l'un de vos proches vire végétarien? Comme en toute chose, pour survivre, il faut s'adapter -et conserver un certain sens de l'humour. C'est toujours une occasion d'acheter davantage de livres de cuisine...

 Je ne suis pas peu fière de ce chemin de table cousu in extremis avec du tissu Michael Miller !



Alors, pour ce repas de Noël en avance, j'ai pensé faire un grand classique des végétariens anglophones le nut roast -appelons-le pâté végétal en français. Le nut roast est une sorte de cake à base de légumes et de diverses noix. Ici tomates, cajou et noix (recettes de Rose Elliott). Pour l'accompagner, des haricots verts en sauce tomate avec du fromage grec (ici du manouri, mais de la feta irait très bien, et des pommes de terre grenaille poêlées au beurre et à l'huile d'olive. Et un petit aïoli de tricheur (mayonnaise, yaourt, ail en poudre et parmesan râpé).


Le dessert? Une bûche tout chocolat, agrémentée de framboises fraîches, un …

Cookies double chocolat de Momofuku NY

Noël approche. Vous êtes déjà fatigués des bredele? Les bûches vous sortent par les narines? Vous êtes écoeurés de toutes ces dindes sous cellophane? Votre belle-famille vous a piégés et vous vous à apprêtez à survivre  aux fêtes grâce à votre seul ami, l'alcool? (je vous offre une petite chanson des Mooney Suzuki qui devrait vous amuser un peu)


Alors, pour faire passer tout ça, rappelez-vous que le chocolat aussi est votre ami, grâce au magnésium, entre autres.

Voici la version française des cookies du dernier billet, les cookies double chocolat du Momofuku Milk Bar, dont le livre est sorti il y a peu de temps.  Attention, ces cookies sont un peu compliqués à réaliser -ils se méritent- car ils se font en deux, voire trois temps. Ils requièrent  l'usage de glucose (en pharmacie) mais j'ai pris un sirop allemand genre golden syrup en diminuant la quantité. J'ai aussi adapté la température du four car aprés avoir fait plusieurs recettes du livre je me suis rendue compte…

Momofuku Milk Bar's chocolate chocolate cookies and Momofuku Milk Bar book review

I cannot believe I let so much time go before I finally got down to writing about this book. It was on my wishlist for the longest time before it came out because of an article I had read in Bon Appetit and all the blog hype surrounding the crack pie.

The book tells the fascinating story of how Christina Tosi, the mastermind behind the Momofuku Milk Bar creations (in New York), came to fame with her childhood inspired desserts. Most recipes have sprouted from her love of baking and her use of cupboards staples to achieve crazy concoctions.
You love the funfetti cake mix? Eating pretzels with chocolate? Imagine a giant cheesecake-filled cinnamon bun? It's all in there. Instead of using cake mix, you're going to learn the hard way how to make your own, how to use milk powder as a flavour enhancer for sweets, how to turn cornflakes into what they were meant to become after a century of kitchen evolution, how to make the crack pie, etc.
If you're into easy baking, then this i…

Saumon teriyaki

Une petite recette toute simple, mais qui, je l'avoue, nécessite deux ingrédients "spéciaux" de la cuisine japonaise, cependant faciles à dégoter dans les magasins chinois des grandes villes, et qui, avec la sauce soja Kikkoman, constituent la base de nombreux plats japonais : le mirin, sorte de vin sucré à base de riz, et le saké, l'alcool emblématique du Japon.

Il est possible d'ajouter du gingembre râpé ou pilé, et de varier les mesures de soja pour augmenter le salé, ou de mirin pour le sucré. Mais les proportions suivantes sont idéales pour un plat équilibré, simple et réconfortant.

Pour deux pavés de saumon :

1 cs de sauce soja Kikkoman
1 cs de mirin
1 cs de saké
1/2 cc de sucre roux

Faire dorer le saumon dans un peu d'huile végétale des deux côtés pendant que vous rassemblez la sauce dans un petit bol. Avant la fin de la cuisson, verser la sauce sur les pavés et baisser le feu. Retourner les pavés de temps en temps dans la sauce, qui va réduire et car…