Friday, August 24, 2012

Lucky Peach magazine - Gâteau délicieux au chocolat et à l'huile d'olive de Toscane


Je profite bien de mes vacances, merci, et au hasard d'une journée de farniente, qui tombe à pic puisque nous sommes en Toscane, je vous propose une petite recette avec de l'huile d'olive, l'un des produits phares de la région. Ce n'est pas du tout une recette d'ici, je vais vous expliquer tout de suite pourquoi, mais avant, je dois avouer être un peu barge pour oser allumer le four alors qu'il fait 30 °C à l'intérieur (note pour pus tard : choisir une location avec la clim). Même la cuisson des pâtes est un supplice! Donc dès maintenant je m'en tiens aux pâtes fraîches à cuisson plus rapide, salades, tartines, fruits, repas au dehors... sinon, de très belles vacances avec soleil, miam et plouf -ainsi que wifi- au rendez-vous.





Cette recette provient en fait du magazine Lucky Peach, édité par David Chang, de Momofuku, sorte de fanzine  de bouffe déjanté (de luxe). LE magazine à avoir pour tous les fans de bouffe branchouille, mieux que les publications qu'on tente de nous faire passer pour cool en France. Je l'ai trouvée sur un blog néo-zélandais que j'aime lire, Hungry and Frozen, et j'ai acheté le journal par curiosité (et aussi un petit peu pour être cool, avouons), ah, là là, la globalisation a parfois du bon.

Ce gâteau, improbable au premier abord, et même après avoir goûté à la pâte crue, à la cuisson interminable, est finalement délicieux, tendre, moelleux, bien chocolaté.


Gâteau au chocolat et à l'huile d'olive
adapté de Brooks Headley, dans Lucky Peach Magazine (num. 4)

Amener doucement à ébullition tout en remuant :

145 ml de cacao en poudre
160 ml d'eau

Laisser refroidir, au besoin en plongeant la casserole dans un bol d'eau glacée.

Dans un saladier, mélanger :

285 ml de farine (environ 170 g)
285 ml de sucre en poudre (env. 260 g)
2 cc de levure
1/2 cc de sel

Puis ajouter :

160 ml de yaourt et lait mélangés (ou du lait fermenté)
160 ml d'huile d'olive
1 oeuf

Bien mélanger puis incorporer la préparation au cacao.

Verser dans un moule chemisé et enfourner à 170 °C. La cuisson prend entre 30 mn et 1 h selon la taille du moule, le tempérament du four, donc à surveiller de près. Il est cuit lorsque la pointe d'un couteau ou d'un cure-dent en ressort propre. Je suggère des allers-retours en piscine pour éliminer les calories au préalable entre deux tests de cuisson.


Monday, August 06, 2012

Cookies aux pépites de Marc Grossman aka Bob




Toujours en quête de nouvelles recettes de cookies, par dévouement pour toi, lecteur -trice, je me devais de tester celle de Bob, aka Marc Grossman, dont j'ai parlé au sujet de ses muffins.

Elle ressemble un peu à celle des cookies de Laura Todd, c'est à dire qu'elle contient beaucoup de beurre, car sans ces quantités astronomiques, point de cookies croustillants ET moelleux à la fois, et celle-ci est très riche, quoique nettement moins sucrée.

Tirée du livre Un goûter à New York, séduisant par son côté bobo-hipster branchouille, la recette est issue du chapitre sur les cookies. On y trouve des recettes de cakes et cupcakes, barres et carrés, pies, cheesecakes, bref, tout ce qui compose les pauses café new-yorkaises.

En utilisant une cuillère à glace, on obtient une cookie ressemblant à ceux de Levain Bakery, à New York. Je soupçonne toutefois ceux de Levain de contenir encore plus de beurre. Avec leur four professionnel, ils obtiennent une croûte dorée par endroits tout en conservant un coeur très tendre. Mais je digresse.

Levain bakery cookie
Cookie de Levain Bakery, NYC

D'excellents cookies, donc, bien gros et dont un suffit amplement à combler le creux de milieu d'après-midi.
Certains membres de ma famille pensent qu'en mangeant les biscuits quart par quart, on en mange moins, moi je trouve plus satisfaisant d'en saisir un entier et de le déguster consciencieusement. Comment vous faites, vous?




Cookies aux pépites de chocolat
recette adaptée du livre de Marc Grossman

250 g de beurre ramolli
125 g de sucre blanc
125 g de sucre roux
1 càc de vanille liquide
1 pincée de sel
2 oeufs


400 g de farine
3 pincées de bicarbonate de soude (j'ai mis 1 cc de levure)
200 g de chocolat haché


Battre le beurre et le sucre en crème, ajouter les ingrédients jusqu'aux oeufs, et bien mélanger. Ajouter les ingrédients secs  et laisser reposer pendant une heure.
Préchauffer le four à 200 ° C. Former 20 grosses boulettes de pâte, j'ai utilisé une cuillère à glace et obtenu 18 cookies. Au four pour 9 minutes ou davantage selon votre four. Il doivent sortir très mous mais j'aime bien quand le bord est doré et croustille. Laisser refroidir 10 minutes sur une grille.

Thursday, August 02, 2012

La salade de riz de Patricia Cornwell





Patricia Cornwell, vous connaissez? Ma mère a lu tous ses livres. Sauf son livre de cuisine, apparemment assez obscur.

Je suis tombée sur cette recette grâce à une amie de Facebook. Le hasard fait bien les choses. Puisque je suis chez mes parents et que je prends parfois le relais en cuisine, j'ai décidé de faire cette salade.

Idéale pour les piques-niques, ou pour un déjeûner d'été végétarien (si on n'utilise pas de bouillon de volaille), cette salade originale a plu à tout le monde. Pour les enfants, j'en ai réservé sans vinaigrette, et quelqu'un a trié les noix de cajou ainsi que les oignons verts. Mais les adultes ont adoré.

La recette originale utilise du vinaigre de riz, mais j'ai substitué du vinaigre de vin rouge en moindre quantité et une bonne pincée de sucre. On pourrait mettre des cacahuètes à la place des cajous, ajouter du poulet pour les non-végés, mettre des tomates cerises...

Salade de riz sauvage aux noix de cajou
adaptée de Patricia Cornwell

1 mug de riz sauvage (j'ai pris un mélange de 3 riz au supermarché)
un cube de bouillon de poule
1-2 poivrons rouge et vert
2 oignons verts
1 sachet de noix de cajou (125 g)

Vinaigrette :
2 cs d'huile d'olive
1 cs d'huile de sésame grillé (asiatique)
1 cs de vinaigre de vin rouge (ou 2 cs de vinaidre de riz, voir intro)
1 belle pincée de sucre
sel, poivre
1 gousse d'ail hachée

Laver puis faire cuire le riz dans de l'eau bouillante assaisonnée de bouillon en cube. Egoutter.
Pendant que le riz cuit, couper les poivrons en dés, puis le faire sauter dans un peu d'huile d'olive. Hacher les oignons et les ajouter aux poivrons au bout de quelques minutes, ainsi que les noix de cajou. Poursuivre la cuisson quelques minutes.
Incorporer le riz aux légumes puis préparer la vinaigrette en mélangeant tous les ingrédients. Mélanger le tout, et laisser reposer au frais 2 h environ.


Petit rappel : je serai en dédicace au salon du livre de Najac (Aveyron) ce dimanche 5 août 2012, toute la journée. Venez nombreux!