Sunday, November 30, 2014

Maison en pain d'épices 2014 - Gingerbread house (Primrose Bakery inspired)


Plus sobre que par le passé...


Ah, le pain d'épices, j'en possède plusieurs variantes dans mes archives. Dont deux maisonnettes. L'an dernier j'ai acheté un kit de la marque alsacienne Fortwenger. J'ai recyclé les figurines en sucre cette année, mais honnêtement les plaques de pain d'épices n'étaient pas formidables, alors que j'aime bien leurs produits d'habitude. L'année d'avant j'avaie opté pour un kit ikea en biscuit. Bon, mais cette année marque le retour du fait maison. La recette est tirée de mon livre Primrose Bakery Christmas. Le biscuit est super bon je trouve, même si moins foncé que le leur (voir la photo en colonne de droite du blog), mais c'est parce que j'ai mis du sucre blanc ordinaire au lieu de vergeoise brune.

Avant l'assaut de la brigade de décoration


Leur idée originale est de cimenter l'édifice avec du chocolat blanc fondu. Ca marche bien si on se place dans une pièce bien froide ou carrément dehors. Dans ma cuisine impossible de figer mais dans la cave ça figeait en deux minutes. Pour la déco elles conseillent du glaçage buttercream mais personnellement j'ai fait un glaçage au sucre glace avec très peu d'eau (plus économique et plus rapide, ayant l'avantage de ne poser aucun problème de conservation).

Il y a même des fenêtres!


J'ai même réussi à faire des fenêtres! Il suffit de découper des formes dans la pâte avant cuisson et de déposer des éclats de bonbons durs ou sucettes et de les cuire ensemble.


C'est le premier dimanche de l'Avent et j'aime bien cette période, peut-être plus que Noël. Les marchés de Noël sont ouverts, ce week-end il y a eu le Bazar International (un événement luxembourgeois à ne pas manquer), je vais pouvoir pâtisser jusqu'à écoeurement et je vais enfin goûter au vin de noix que j'ai concocté au début de l'été....

Saturday, November 15, 2014

Gaufres coeurs - Lilyhammer Vafler

Lilyhammer Vafler


Misère, le temps passe, et j'ai cuisiné des tas de choses mais pas eu beaucoup de courage pour écrire quoi que ce soit. Merci à ceux qui ont voté pour moi aux GBA et bravo aux gagnants. Je me doutais bien que je n'allais pas gagner mais on peut rêver -en fait je voulais aller à Paris aux frais de la princesse voilà tout.

Mi-novembre et le froid s'installe peu à peu sur la Grande Région. Une autre fois il faudra que je vous raconte mon court séjour à Amsterdam et Utrecht pendant les vacances de la Toussaint, tout ça pour voir Morrissey en concert. Le vélo, les stroopwaffels, les canaux, les marchés aux puces quotidiens, je me verrais bien habiter là-bas... enfin, on peut rêver, là encore ...

Eté indien Amsterdam 


Les gaufres, ah, oui, revenons-y. Pour les gaufres classiques, modèle rectangulaires, j'ai testé il y a peu cette recette et vraiment, elle est parfaite, je pense que je n'en ferai plus d'autres. Sinon, l'inspiration pour ces gaufres en coeur vient principalement de la série Lilyhammer, avec Steve Van Sandt, qui passe en ce moment sur arte. Sorte de Sopranos en exil en Norvège, que je vous conseille vivement de regarder, pour tous les nostalgiques des Sopranos et ceux qui aiment les décalages culturels loufoques.

Bartrenger Waffel


Pourquoi? parce que la chef de la police locale doit s'occuper du ravitaillement des skieurs de fond et teste des recettes de gaufres, l'une à la levure et l'autre aux pommes de terre, alors que son collègue suspecte le personnage principal d'appartenir à un réseau terroriste. Et donc les Norvégiens utilisent des gaufriers en forme de coeur. CQFD.

Gaufres coeurs


Mais l'autre raison qui m'a poussé à m'en acheter un, alors que l'on me condamnait à mettre mon vieux Tefal au rebus en cas de nouvel achat, qui, je le précise, ne fait pas seulement des gaufres mais aussi des croques, c'est aussi qu'en Allemagne les coeurs sont traditionnels. Mais là, alors que j'ai probablement perdu la plupart des quelques lecteurs vaguement intéressés par la recette mais moyennement par mes élucubrations tortueuses, s'arrête la comparaison. Les Allemands font des gaufres très riches, comme des biscuits, avec la moitié du poids de farine en beurre. Ils aiment bien les servir avec de la crème chantilly et des cerises chaudes. Les Norvégiens, qui semblent être dévoués à la gaufre et en manger très souvent -d'après mes recherches- suivent des recettes plus légères. Ils les servent avec crème et confiture, et même du fromage caramélié, le brunost.

Et cela tombait bien, justement un discounter très connu -allemand- et dont je tairais le nom, proposais justement un gaufrier double en forme de coeur cette semaine.

Après avoir épluché bien des recettes, j'ai concocté celle-ci, qui peut se multiplier à l'infini. Je l''ai testée en double et cela nous a fait notre petit-déjeûner. A la fin de la pâte, j'ai ajouté de la cardamome, traditionnelle en Scandinavie, et une poignée de raisins secs. Parfait aussi.

1 oeuf
25 cl de lait
pincée de sel
un peu d'extrait de vanille
125 g de farine
1 cc de levure chimique
25 g de beurre fondu

Mélanger l'oeuf, la vanille et le lait avant de verser la farine et la levure. Bien battre mais ne pas craindre de minuscules grumeaux. Ajouter ensuite le beurre fondu et bien l'incorporer. Laisser reposer 20 minutes si vous avez le temps. Gaufrer!

Enfin je vous laisse avec une photo du chat, que je trouve très drôle.

Kaz